Vignobles Cap Leucate : cent ans et pas une ride

Publié le 28 janvier 2020

Au matin de la célébration du centenaire de la cave, Lilian Copovi (au centre) a été élu nouveau président des Vignobles Cap Leucate. Sous les yeux de Michel Py, maire de Leucate (à g.), il succède à Joël Castany (à d.).

Il y a cent ans, la cave coopérative des Vignerons de Leucate voyait le jour. Depuis, les unions et rapprochements successifs avec les caves de Feuilla, Fitou, Caves, La Palme, Quintillan, Roquefort-des-Corbières et Treilles ont conduit à la structure actuelle des Vignobles Cap Leucate. À l’occasion de la célébration de son centenaire, la société coopérative a été reconduite pour 99 ans de plus, en même temps qu’elle a élu Lilian Copovi nouveau président.

C

ent ans... Le chiffre claque autant qu’il résonne, sans que l’on n’arrive pour autant à bien en mesurer la portée. Cent ans, c’est long, et c’est pourtant l’âge effectif atteint par la structure coopérative des Vignobles Cap Leucate en ce début d’année 2020.

Les hommes, la société, les moyens
financiers, le paysage, et même le climat ont certainement bien évolué depuis cette assemblée générale constitutive du 18 janvier 1920, qui avait réuni 158 sociétaires à deux heures du soir”, comme on l’écrivait encore à cette époque-là.

Et, en cent ans, bien des hauts et des bas se seront enchaînés pour les Vignobles Cap Leucate. Ce n’est certainement pas Marie-Luce Jousseaume, vice-présidente de la cave décédée en 2018, à l’âge de 94 ans, et présente dans l’équipe de la structure depuis la difficile période des années 80, qui dirait le contraire. Le 20 janvier, jour de célébration des festivités du centenaire de la coopérative, un chaleureux hommage a été rendu à cette figure emblématique. Une vidéo de son témoignage a été projetée à la large assistance présente, avant de dévoiler une plaque qui trônera désormais à l’entrée de la salle à son nom. Ainsi, chaque conseil d’administration se dé-
roulera dorénavant sous son parrainage bienveillant.

Joël Castany passe la main

Après 35 ans de présence au sein de la structure, Joël Castany est lui aussi indissociable du nom des Vignobles Cap Leucate. Depuis 1984, il aura été successivement liquidateur, administrateur, puis président de la cave coopérative (depuis 1991) pour amener celle-ci vers sa configuration actuelle. Mais, depuis ce 20 janvier 2020, c’est au tour de Lilian Copovi d’occuper la présidence des Vignobles Cap Leucate. À l’unanimité moins une voix (la sienne), il succède ainsi à Joël Castany, qui reste membre du bureau en poursuivant ses missions de président-délégué auprès de Vinadéis et InVivo. Jean-Pierre Fournier, représentant les jeunes de la société coopérative, est le nouveau vice-président.

Depuis 2018, la cave est fermement orientée vers “la reconquête des volumes”, comme le soulignait déjà Joël Castany l’an dernier, à l’issue de la précédente assemblée générale. Après les petites récoltes de 2016 et 2017, les Vignobles Cap Leucate s’étaient en effet engagés dans une marche en avant pour retrouver un niveau de production plus conforme aux attentes. Grâce à la confusion sexuelle, pratiquée sur l’ensemble des 1 350 ha de vignobles de la cave, le rythme des apports de vendange à la cave a pu être convenablement étalé pour faire face à la remontée des volumes. De même, le rythme des conversions en agriculture biologique des adhérents poursuit sa progression au sein du vignoble. Outre les 30 ha déjà certifiés, 220 ha sont ainsi engagés en phase de conversion. Et la cave ne se tient évidemment pas éloignée de l’élan généré par la norme environnementale HVE 3, “avec 20 000 hl certifiés lors de la dernière récolte 2019”, glisse Joël Castany.

Irrigation et photovoltaïque

Deux autres projets fédérateurs sont portés par les Vignobles Cap Leucate. Joël Castany et Lilian Copovi ne tarissent d’ailleurs pas d’éloges à l’égard de ces programmes.

D’un côté, les premiers vins issus des raisins des 15 ha de vignes irriguées grâce à la réutilisation d’eaux usées traitées de la station d’épuration de Roquefort-des-Corbières ont été vinifiés lors de cette campagne. “D’ici trois ans, 100 ha supplémentaires devraient être opérationnels grâce à la nouvelle station d’épuration de Leucate-La Franqui”, espère Lilian Copovi.

Cette journée anniversaire a également permis au nouveau président de saluer l’avancée décisive du second projet-pilote engagé par la cave : “Nous sommes en effet fiers d’annoncer aujourd’hui que nous avons obtenu le permis de construire pour le site démonstrateur d’1,5 ha de vignes plantées sous des ombrières photovoltaïques au chai La Prade. Au regard des fortes chaleurs de cette année, ce projet prend tout son sens”, poursuit Lilian Copovi. Une fois les structures porteuses des panneaux installées, la plantation des vignes devrait être effective courant 2021. n

Olivier Bazalge


AudeVignobles Cap Leucate coopérative centenaire Joël Castany Lilian Copovi