Un nouveau président pour le Crédit agricole du Languedoc

Publié le 16 avril 2021

Aux côtés de Jacques Boyer, Daniel Connart engage le cycle d’une nouvelle présidence au sein de la caisse régionale. © O. Bazalge

Elu en conseil d’administration, Daniel Connart prend la suite de Jacques Boyer à la présidence de la caisse régionale du Crédit agricole du Languedoc. Ce producteur d’œufs de poules aura à cœur de faire entendre la voix des élus.

Ses origines belges lui ont-elles transmis ce sens de l’humour si propre aux habitants du plat pays ? Toujours est-il qu’au moment de se présenter, Daniel Connart, élu président de la caisse régionale du Crédit agricole du Languedoc à l’issue de l’assemblée générale du 30 mars, indique avec un grand sourire “qu’au moins, vous n’aurez aucune difficulté à vous souvenir de mon nom”.

Après plus de 25 ans passés comme administrateur de sa caisse locale et 22 ans de présence au sein du conseil d’administration de la caisse régionale, il succède à Jacques Boyer, touché par la limite d’âge après dix ans de mandat. “Je suis fier du travail accompli au cours de ces dix années, qui nous a vu passer de 250 000 à 400 000 sociétaires dans notre caisse, et dépasser l’objectif de dix millions sur le plan national. L’un des axes majeurs de mon mandat aura été de réintégrer le projet mutualiste au cœur de notre caisse, alors que certaines dérives avaient pu se faire sentir. Enfin, nous avons réussi à bien traverser l’épisode de pandémie en étant la seule banque citée parmi les 20 entreprises que voudraient garder les Français en cas de pandémie”, décrit Jacques Boyer. Il souligne le fort positionnement de la caisse régionale du Languedoc, qui a accompagné les entreprises en souscrivant un milliard d’euros de Prêts garantis par l’état (PGE).

Producteur d’œufs de poules

Natif de Saint-Pons de Thomières, dans l’Hérault, Daniel Connart y a développé l’exploitation familiale de polyculture pour la transformer en groupe spécialisé dans la production et la commercialisation d’œufs de poules. “Mes grands-parents et mon père étaient nés en Belgique. J’ai intégré le Gaec de la ferme familiale en 1978, et n’ai jamais bougé de Saint-Pons”, explique-t-il.

Sauf qu’il ne s’est pas contenté de spécialiser son activité, et en a fait un groupe florissant, leader régional de son secteur et bien implanté sur le marché français. “Nous avons d’abord fait évoluer la structure vers une SAS, et nous sommes passés de 8 salariés à mon arrivée à plus de 90 aujourd’hui, répartis sur trois sites”, déroule le nouveau président du Crédit agricole du Languedoc.

Le lieu de production principal de sa société reste implanté à Saint-Pons (150 000 poules pondeuses), avec deux sites satellites à Villeneuve-lès-Maguelone (Le petit poucet) et Perpignan (Roussillon œufs). En 2021, il n’y a plus de poules en cages sur aucun de ses sites.

À la tête de la banque qui compte dans sa clientèle 85 % des exploitations de son territoire, le nouveau président tient à faire entendre la voix des élus, “qui apportent une autre vision, d’autres pensées, le regard du terrain et la connaissance du local”. 

Olivier Bazalge


OPA - Service publicCrédit Agricole du Languedoc présidence Daniel Connart Jacques Boyer