Un forum pour de l’élan

Publié le 20 mai 2021

Dans un strict respect des règles sanitaires, ce forum a pu se dérouler avec succès en plein air. Le monde agricole gardois a montré sa capacité à se mobiliser. © CA 30

Dans le cadre des Journées méditerranéennes des saveurs (JMS), le forum ‘Emploi-formation-apprentissage’ s’est tenu le 7 mai, au Mas de l’agriculture, à Nîmes. La mise sur pied de l’évènement se place dans la contribution à la relance de l’économie gardoise, l’agriculture se positionnant comme deuxième activité économique du département.

Le 7 mai, le forum ‘Emploi-formation-apprentissage’ destiné aux métiers de l’agriculture, s’est tenu au Mas de l’agriculture de Nîmes. Quels métiers ? Quelles formations ? Comment s’installer en agriculture ? Comment trouver un job d’été près de chez moi ?...

Véritable condensé de toutes les possibilités offertes par la filière, cet évènement concentrait en un lieu unique l’ensemble des réponses aux questions que peuvent se poser les jeunes, les adultes en recherche d’emploi ou les actifs en démarche de reconversion professionnelle. Le public de ce forum est donc particulièrement large.

Après des mois passés à distance en visioconférence interposée, les visiteurs ont pu, chose peu commune, échanger en présentiel, grâce à un protocole strict établi en accord avec la préfecture pour cette manifestation de plein air.

Le maintien du positionnement de cette manifestation en début de mois de mai ne doit rien au hasard calendaire, cette saison se révélant stratégique pour le secteur dans sa prise de décisions, alors qu’il représente la 2e activité économique du département. La période est en effet opportune pour aider les jeunes dans le choix d’une formation qui débutera en septembre. De même, c’est le moment où les agriculteurs recrutent le personnel en vue de leur pic d’activité agricole de la période estivale, donc une bonne occasion pour les demandeurs d’emploi qui cherchent des opportunités professionnelles. “Malgré le contexte sanitaire difficile et la crise du Covid-19, j’ai souhaité que nous maintenions les Journées méditerranéennes des saveurs (JMS), notre salon de l’agriculture 100 % gardois, une vitrine festive indispensable autour des produits et des savoir-faire de notre territoire”, introduit Franck Proust, président de Nîmes métropole. “Il nous incombe aussi de relancer le développement économique des entreprises agricoles qui subissent la crise actuelle, autant que les aléas climatiques. Cette édition 2021 des JMS a donc vu la création de ce forum ‘Emploi-formation-apprentissage’, maintenu le 7 mai, malgré le report des JMS en septembre.  Le monde agricole ne peut attendre.”

Solutions sur-mesure

Divers stands et animations jalonnaient ainsi le parcours du visiteur pour mieux connaître toute la diversité et l’attractivité des métiers en lien avec les productions agricoles, les animaux, l’environnement, l’eau ou les services à la personne en milieu rural.

“C’est le forum des solutions. Des solutions sur-mesure pour celles et ceux qui cherchent leur voie professionnelle, pour les agriculteurs qui recherchent du personnel ou des réponses face aux complexités administratives. Le service de remplacement, le groupement d’employeurs, le Point accueil installation et transmission, l’apprentissage constituent autant de soutiens pour les aider dans leur activité”, valide Magali Saumade, présidente de la Chambre d’agriculture du Gard.

Toutes les formations possibles, de la 4e à post-bac, en apprentissage, ainsi que les formations pour adultes étaient représentées et expliquées aux visiteurs. De même, le stand Pôle emploi a pu faire valoir les offres de CDI et CDD proposées par le secteur agricole. Enfin le stand du Pôle accueil installation (PAI) départemental était là pour prodiguer ses conseils à l’installation agricole. “Assurer l’installation, la transmission agricole face à une population active agricole en baisse, garantir la viabilité économique des exploitations face à la crise économique, dépasser la précarité et la fragilité de certains agriculteurs... Voilà autant de défis urgents et de grande ampleur qu’il nous faut relever immédiatement”, soulignait encore Franck Proust.

Organisé par la Chambre d’agriculture du Gard en partenariat avec la CMA et le CCI, ce forum mettait également à l’honneur des métiers moins centrés sur l’agriculture comme les fleuristes ou la restauration.

La famille agricole gardoise

Tous les Gardois étaient invités à venir s’informer des opportunités de formation et de travail dans l’agriculture, des spécialistes se relayant toute la journée pour orienter et conseiller. “Cette crise a bouleversé notre quotidien. Elle a aussi permis de révéler de vraies valeurs. L’importance de la qualité de vie avec de nombreux Français qui rêvent de vivre à la campagne. L’importance d’une alimentation saine et locale. Une France riche de son patrimoine. Une seule filière permet de concilier toutes ces richesses : l’agriculture et ses multiples facettes”, insistait ainsi Magali Saumade.

Pour faciliter la tâche de ces visiteurs, ce forum a été conçu avec des stands d’informations par thématique plutôt que par organisme : productions végétales, animales, agro-équipement, eau et environnement, jardins, espaces verts, horticulture, forêts, services à la personne, enseignement supérieur, recrutement, relations employeurs-employés. “C’est une vitrine pour notre patrimoine agricole et alimentaire. Un moyen aussi de réconcilier les agriculteurs et les consommateurs, le bien-être des deux étant indissociable”, appuie encore Magali Saumade.

Des animations pédagogiques ont également jalonné la journée avec un atelier horticulture, une démonstration de chiens, puis de drone ou encore le dressage d’un cheval. L’agriculture connectée a également été mise à l’honneur, tout comme la possibilité d’utiliser un simulateur de conduite de tracteur, mais aussi un vrai tracteur, des drones ou des robots.

C’est Laurent Paillat, l’élu référent ‘Formation-installation-emploi’ de la Chambre d’agriculture du Gard, qui a conclu en définissant l’état d’esprit qui anime une telle journée de rencontres : “Nous nous sommes réunis avec toute notre diversité pour montrer le visage du pays gardois et particulièrement notre agriculture dynamique, innovante vivante et accueillante. Plus qu’une démarche, c’est le fruit d’une volonté collective pour aider les jeunes et les adultes à trouver leur vocation dans le “Monde du vivant”.

Olivier Bazalge (avec CA 30)


GardForum emploi formation apprentissage Chambre d'agriculture du Gard