Reconduction de Denis Carretier à la présidence de la Chambre régionale d'agriculture

Publié le 26 mars 2019

Denis Carretier a été reconduit à la présidence de la Chambre régionale d’Occitanie et s’est exprimé sur les enjeux de l’agriculture pour cette nouvelle mandature.

Dans un contexte de fort renouvellement avec la moitié des membres nouvellement élus, Denis Carretier a été réélu président de la Chambre régionale d’Occitanie pour la mandature 2019-2025.

Les 76 membres de la Chambre d’agriculture régionale d’Occitanie, dont la moitié sont de nouveaux élus, ont reconduit Denis Carretier à la présidence de la chambre consulaire lors de la session d’installation, vendredi 15 mars. Président de la Chambre régionale d’agriculture du Languedoc-Roussillon de 2013 à 2016, puis d’Occitanie de 2016 à 2019, le viticulteur basé à Olonzac, dans l’Hérault, est également président de la cave coopérative “Les Celliers d’Onairac”. En présence du préfet de région Etienne Guyot, et de Pascal Augier, directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt, Denis Carretier s’est exprimé sur les enjeux de l’agriculture pour cette nouvelle mandature. La création de valeur ajoutée et le maintien du potentiel économique de la branche agricole figurent en tête du défi économique permanent auquel doit répondre la filière pour préserver le revenu des exploitants. Emploi en milieu rural, transmission, installation, accès au foncier et à l’eau, évolution des pratiques agricoles pour s’adapter au climat et aux attentes sociétales sont les autres sujets sur lesquels le président s’engage à porter toute son attention. A l’heure du calibrage de la Pac 2020, la juste place de l'agriculture dans les politiques publiques européennes, nationales ou régionales sera également à défendre. De son côté, le préfet, Etienne Guyot, a félicité la féminisation du réseau d’élus, et a rappelé l’importance des sujets majeurs pour l’agriculture régionale : préservation du foncier agricole, renouvellement générationnel, gestion de l’eau, transition alimentaire et agroécologique, création de valeur et de sa répartition, dans le cadre des stratégies de filières. Le préfet a en outre exposé les positions françaises dans les négociations de la future Pac, qui doit permettre de relever ces défis en protégeant les exploitations contre les risques climatiques, sanitaires et économiques. Le préfet a terminé en invitant la nouvelle Chambre à élaborer son programme régional au cours de cette nouvelle mandature, pour accompagner la performance de l’agriculture régionale.

Olivier Bazalge


OPA - Service publicChambre d'agriculture Occitanie Denis Carretier élections