Occitanie : 70 M€ pour soutenir la mutation de l’agriculture

Publié le 12 janvier 2022

La Région va relancer le travail sur le contrat de filière viticole avec comme objectif premier l’appui au maintien du potentiel de production. À ce titre, elle déploiera une première enveloppe de 1,8 M€ pour 2022. © F. Guilhem

La Région Occitanie a voté son budget 2022 en assemblée plénière, le 16 décembre dernier. D’un montant de 3,75 milliards d’euros, celui-ci a vocation à conforter le Pacte vert, qui a pour objectif d’accompagner la transition énergétique et écologique de tout le territoire.

Certes, la crise sanitaire a impacté les deniers de la collectivité territoriale. 100 M€ de recettes en moins dans les caisses qu’il a fallu compenser et 700 M€ d’investissements supplémentaires pour les plans de soutien et de relance aux différentes filières économiques régionales en tension du fait de la pandémie, soit un total de 800 M€. Parmi ces filières en crise, la bonne nouvelle est que "l’agriculture se porte moins mal que dans les autres régions, mais il faut continuer à l’accompagner dans sa transition agroécologique, car le secteur est en pleine mutation. Dans tous les cas, soutenir une agriculture de qualité a payé, car cette dernière a mieux résisté grâce au développement des circuits courts, des produits sous signes officiels de qualité ou d’origine (Siqo), de l’agriculture biologique et de l’installation des jeunes", rappelle la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga. 

Pour poursuivre dans cet élan, et en droite ligne de ce qui a été entrepris au cours du dernier mandat, la Région a arrêté un budget 2022 à hauteur de 3,75 Mds€, dont 2,2 Mds€ dédiés au Pacte vert (adopté en novembre 2020), soit 59 % du budget et en hausse de 10 % par rapport à 2021. Verdir toujours plus est et reste le maître-mot de la Région. Les dépenses prévues dans le budget alloué à l'agriculture, soit 70 M€, sont comprises intégralement dans le Pacte vert, et concilient toutes développement économique et écologie.

Poursuite du soutien à la transition agroécologique

Dans le cadre du soutien à la filière viti-vinicole, largement impactée par la crise sanitaire, puis par l’épisode de gel d’avril 2021, la Région va relancer le travail sur le contrat de filière viticole mis en place avec les professionnels. "L’objectif premier est d’assurer le maintien du potentiel de production. Pour cela, nous allons déployer une première enveloppe de 1,8 M€ pour 2022, afin de travailler en amont sur la prévention des aléas de production, dont les aléas climatiques tels que la sécheresse, le gel...", indique Carole Delga. Dès le début de cette année, un travail conjoint avec les professionnels de la filière sera conduit pour déterminer les mesures de soutien à arrêter.

Par ailleurs, pour accompagner l’agriculture dans la transition agroécologique, la Région va généraliser l’expérimentation qu’elle a mise en place avec les contrats d’agriculture durable l’an dernier. Petit rappel : l’agriculteur bénéficie de l’accompagnement d’un conseiller pour réaliser un diagnostic global de son exploitation, de ses besoins, et pour formaliser son projet de transition. Le contrat signé avec la Région lui permet de solliciter des aides financières pour sécuriser la prise de risque liée au changement de pratiques. 60 agriculteurs se sont engagés dans cette dynamique en 2021. Pour aller plus loin, la Région change de braquet pour 2022 en investissant 1 M€ pour la généralisation de ces contrats.

En parallèle, le lancement opérationnel de la foncière agricole d’Occitanie renforcera également les installations, avec un objectif d’une trentaine de nouveaux jeunes exploitants sur le territoire régional en 2022. Dix projets sont d’ores et déjà bien avancés, selon la présidente. Les autres sont en cours de montage. Par ailleurs, 1,7 M€ est prévu dans le budget 2022 pour des aides à l’installation et au renouvellement des générations ; 2,2 M€ pour la filière AB ; 600 000 € pour les filières végétales ; 7,75 M€ pour les entreprises agroalimentaires et 1,9 M€ pour le développement de la filière bois. Enfin, gestionnaire des fonds européens Feader, la Région va disposer d’une enveloppe totale de 317 M€ pour accompagner les agriculteurs, les exploitations et les territoires d’Occitanie. 

 Florence Guilhem


OPA - Serv. publicsRégion Occitanie Carole Delga budget 2022 Pacte vert