Hérault : “Etre en proximité avec les agriculteurs”

Publié le 05 mars 2019

La nouvelle équipe de la Chambre d’agriculture de l’Hérault et son président Jérôme Despey, entouré du préfet Pierre Pouëssel, et du président du Département Kléber Mesquida.

Vendredi 22 février, au Conseil départemental de l’Hérault, le préfet Pierre Pouëssel a procédé à l’installation de la Chambre d’agriculture. Jérôme Despey s’est vu reconfier la présidence pour les six prochaines années.

Après une matinée dédiée à l’installation de la Chambre d’agriculture, dans l’hémicycle du Conseil départemental de l’Hérault, Jérôme Despey, nouvellement réélu président a souhaité rappeler combien l’agriculture était importante dans le département.

La préservation du foncier, pierre angulaire du PADH 2030

La préservation des terres agricoles est une de nos priorités dans le projet agricole départemental, “car une grande part de foncier est vouée à disparaître, et l’emprise des terres agricoles est importante. Nous poursuivrons donc les négociations avec les maires et les communautés de communes pour que les terres à fort potentiel agricole, et les terres irrigables ou ayant un accès à l’eau soient préservées, dans le cadre des SCOT, PLU et PLUI.” Dans ce contexte, le plan eau du Conseil départemental est associé dans l’évaluation des besoins des agriculteurs. La préservation de toutes les voies d’extension des réseaux Aqua Domitia, le lac du Salagou, le retraitement des eaux usées doivent permettre l’accès à l’eau aux agriculteurs. Jérôme Despey est revenu sur l’importance des retenues collinaires, car “nous n’avons pas la capacité à stocker l’eau qui s’abat chaque année sur notre territoire. Il nous faut préserver cette eau pour les populations et les agriculteurs.”

L’autre enjeu porte sur la défense et la valorisation des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement. “Nous voulons accentuer ce qui favorise les circuits de proximité, les marchés de producteurs de pays, le réseau Bienvenue à la ferme et mettre en avant ce lien avec les consommateurs. Il nous faut parler de traçabilité, de ce que font les agriculteurs dans leurs pratiques pour préserver l’environnement. Nous souhaitons privilégier le développement du bio et les certifications environnementales, telles Terra Vitis ou la HVE. Il s’agit aussi de valoriser les cépages résistants comme élément de modernité.”

Dernier enjeu, la Pac. “Nous voulons préserver ses spécificités méditerranéennes, que ce soit pour l’élevage avec les parcours, ou encore l’OCM vitivinicole. La politique d’investissement et de restructuration du vignoble, ou la modernisation de nos outils de production. Le projet agricole départemental est une pierre importante pour l’agriculture héraultaise, qui compte 9 900 exploitants, 10 810 emplois liés. Notre volonté est de préserver ces terres qui s’étendent sur 184 000 ha.”

Lutter contre l’agribashing

Le secrétaire général, Guilhem Vigroux, ajoute : “La société attend beaucoup de nous, agriculteurs, sur l’axe environnemental. Nous allons continuer à œuvrer pour diminuer l’utilisation des herbicides, tout en tenant compte de la préservation d’une économie viable pour les exploitations. La confusion sexuelle est une des clés, et elle est soutenue par le Conseil départemental. Nous avons mis en place les Gedon (Groupement de défense contre les organismes nuisibles) pour un traitement biocide, contre six auparavant, pour lutter contre les vers de la grappe. Nous devons nous préoccuper de la gestion du foncier, afin de préserver le potentiel de l’agriculture héraultaise.”

La vice-présidente, Camille Banton, rebondit : “Nous devons continuer à soutenir les installations dans le cadre du renouvellement des générations. C’est une priorité, cela va de pair avec la préservation du foncier. Il est primordial de continuer à travailler sur les cépages résistants et l’irrigation. Enfin, pour lutter contre l’agribashing qui sévit dans l’opinion publique aujourd’hui, nous devons mettre en avant les bonnes pratiques agricoles.”

Anne-Solveig Aschehoug

Les membres du bureau

Président : Jérôme Despey ; 1er vice-président : Jean-Pascal Pelagatti ; 2e vice-président : Camille Banton ; 3e vice-président et ordonnateur suppléant : Denis Carretier ; 4e vice-président : Philippe Coste ; secrétaire général : Guilhem Vigroux ; secrétaires adjoints : Brigitte Singla, Céline Michelon, Sophie Noguès, Pierre Colin, Fabien Castelbou, Marie Levaux.


HéraultHérault Chambre d'agriculture Jérôme Despey