Didier Guillaume veut être “le ministre du changement fondamental dans le domaine de l’assurance agricole”

Publié le 15 février 2019

Echange avec Jean Sentenac, propriétaire de l’exploitation aux vignes inondées, et visite de la cave dans laquelle l’eau est montée à près d’un mètre cinquante, occasionnant la perte de plus de 250 hectolitres de vin.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, était en visite dans l’Aude lundi 4 février. A Narbonne, Trèbes et Conques-sur-Orbiel, il est venu à la rencontre des professionnels viticoles. Il a renouvelé sa solidarité aux sinistrés des inondations d’octobre. En tant qu’élu “rural” d’un territoire très concerné par l’agriculture, il a tenu à mettre en avant l’exceptionnelle force de solidarité du milieu agricole et rural, parfaitement illustrée par les journées d’entraide aux vignerons audois, qui ont permis de remettre debout les parcelles touchées, et apporté une quantité de main-d’œuvre inespérée aux exploitants sinistrés.

Pour toute visite ministérielle, le programme est bien rempli, le timing serré et les prises de parole chronométrées. Le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, n’a pas manqué à la tradition, mais a toutefois consacré une longue matinée au secteur viticole audois lundi 4 février. Après avoir rencontré les responsables d’organisations professionnelles viticoles à Narbonne, le ministre s’est déplacé à Trèbes sur l’exploitation de Jean Sentenac, installé en première ligne sur les berges de l’Aude, et durement touché par les inondations d’octobre. La visite s’est ensuite achevée à Conques-sur-Orbiel, auprès de l’équipe de la cave coopérative du Triangle d’Or, où l’Orbiel, est lui aussi largement sorti de son lit. Trois mois et demi après les graves inondations qui ont touché l’ouest du département, le ministre a fait un point d’étape sur les dossiers chers aux professionnels rencontrés au cours de cette matinée : avancement des indemnisations pour le secteur agricole touché par des calamités, évolutions à venir du statut de la coopération française, avancée sur le dispositif assurantiel dans le secteur agricole dans le cadre de la Pac 2020, mise en place de l’épargne de précaution, et fiscalité.

Olivier Bazalge


A Conques-sur-Orbiel, à la cave coopérative du Triangle d’Or. Présentation des pertes et dégâts subis par la cave et dans le vignoble, par Olivier Cabirol, président de la cave, et son équipe.

AudeDidier Guillaume ministre agriculture assurance agricole