Covid-19 : la Région Occitanie veut accompagner la relance de l’économie locale

Publié le 17 novembre 2020

Le ‘Contrat relance viti’, créé par la Région Occitanie, permettra aux entreprises viti-vinicoles de les aider dans leur démarche de commercialisation et de conquête des marchés via des actions de promotion et de communication. © F. Guilhem

Avec la "saison 2" du confinement, la Région Occitanie a décidé de repartir au front, en déployant, prolongeant ou renforçant des mesures d’urgence pour toutes les entreprises face au rebond de la crise sanitaire.

1 000 personnes décédées des suites du Covid-19 au 3 novembre, dont 348 en octobre et 68 en septembre. Même au pic le plus haut de l’épidémie, en avril dernier, le nombre de décès n’avait pas grimpé autant. Alors, même si l’épicentre de la crise se situe dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Île-de-France, Hauts-de-France et Paca, le Conseil régional d’Occitanie a décidé d’agir au plus vite, "car la situation sanitaire est grave, ainsi que le risque terroriste, et les conséquences économiques seront très lourdes", attaque, en préambule, la présidente de Région, Carole Delga, le 4 novembre, lors d’une conférence de presse en visioconférence.

Pour simplifier l’accès à l’information des entreprises – quel que soit leur secteur d’activité –,  sur toutes les aides existantes et les démarches à accomplir, la Région met en place une plateforme unique pour elles : https://hubentreprendre.laregion.fr/. Parmi les mesures d’aides votées dans le plan d’urgence, en avril 2020, et le plan de relance pour l’emploi, en juillet 2020, un certain nombre d’entre elles sont toujours en vigueur.

Ainsi, le dispositif L’OCCAL, initialement destiné aux entreprises des secteurs du tourisme, du commerce de proximité et de l’artisanat, est désormais ouvert aux acteurs culturels, à ceux de l’événementiel, du sport et des loisirs, aux projets d’agritourisme ou d’œnotourisme et aux centres équestres. L’aide porte sur la trésorerie ou une subvention d’investissement pour répondre aux aménagements imposés par les contraintes sanitaires, ainsi qu’à toute dépense participant à la relance de l’activité, y compris désormais la transformation digitale et l’accès aux technologies numériques. Par ailleurs, le différé de remboursement des avances remboursables sera porté à 24 mois, et celle de la durée d’amortissement à 36 mois.

Autres actions : le Prêt rebond Occitanie, le Pass relance et le Contrat relance. Le premier est un prêt à taux zéro visant à soutenir la trésorerie des entreprises en difficulté avec la crise sanitaire, pour les aider à préparer la reprise. Le deuxième, qui succède au Pass rebond, soutient à hauteur de 50 % les dépenses des projets d’investissement avec un plafond fixé à 60 000 € de subvention. Quant au Contrat relance, il prend en charge 10 à 30 % des dépenses éligibles, pour un montant maximum de 1 M€ en subvention et de 2 M€ pour les avan-ces remboursables. "Près de 1 230 entreprises, tous secteurs confondus (commerce, artisanat, agriculture, tourisme) ont bénéficié d’un Pass rebond, d’un Pass relance ou d’un Contrat relance pour un montant total de près de 87 M€", indique Carole Delga.

Et parce que ce n’est pas le moment de fragiliser encore plus la trésorerie des entreprises, la Région a décidé de geler tous les remboursements d’avances, soit 7,2 M€ d’encours. Ainsi, les échéances dues entre le 1er avril et le 30 septembre 2020 n’ont pas été ou ne seront pas demandées. Elles seront reportées à la fin du plan de remboursement initial.

Par ailleurs, pour bénéficier de conseils en droit social et droit bancaire via le numéro vert régional, la Région a décidé de financer, en partenariat avec les Barreaux, des consultations juridiques d’une heure.

Relancer l’activité commerciale des entreprises viti-vinicoles

Petit retour en arrière. Lors du premier confinement, la Région Occitanie, en collaboration avec l’ensemble des professionnels de la filière, avait mis en place un plan d’urgence de 7 M€, avec un effet levier de 14 M€, autour de trois axes : des aides directes pour les entreprises avec la création d’un Pass relance, des actions collectives interprofessionnelles, et un soutien à la promotion grâce à une campagne de promotion des vins et vignobles d’Occitanie.

En complément, la Région Occitanie a créé le ‘Contrat relance viti’, dont l’objectif est d’aider les entreprises dans leur démarche de commercialisation et de conquête de marché, en soutenant leurs actions de promotion et de communication. Les dépenses matérielles et immatérielles, telles que, par exemple, la participation à des salons, des voyages de prospection, des actions d’animation en grande distribution, seront financés à hauteur de 50 % par la Région. L’enveloppe attribuée pour ce dispositif par la Région dépasse les 5 M€. Cette aide s’adresse directement à toutes les entreprises viticoles et à tous les marchés.

Florence Guilhem


OPA - Service publicRégion Occitanie Covid-19 plan de relance 'Contrat relance viti'