Top départ pour les réunions de secteur des Vignerons indépendants de l'Aude

Publié le 23 janvier 2019

Jean-Marie Fabre (2e en partant de la gauche) préside une dernière fois les réunions de secteur des VI de l'Aude.

Les Vignerons indépendants de l'Aude entament l'année 2019 par la tenue de leurs traditionnelles réunions de secteur. Information des adhérents, orientations pour l'avenir, suivi des dossiers en cours, et dialogue avec la base sont au programme.

Six réunions de secteur du syndicat des Vignerons indépendants (VI) de l'Aude sont planifiées à travers le département en ce début d'année. La première d'entre elles se tenait le 14 janvier au Palais du Vin à Narbonne. A la tête de la fédération départementale du syndicat depuis 11 ans, Jean-Marie Fabre préside une dernière fois ces réunions, avant de passer la main à l'issue de l’assemblée générale en avril prochain. Pour les metteurs en marché adhérents des VI, ces rassemblements, qui existent depuis 36 ans, sont un rendez-vous incontournable pendant lesquels les chiffres et tendances de la campagne en cours leur sont présentés en détail. "Nous établissons un indicateur de situation pour les adhérents, nous leur donnons les chiffres de récolte, les prix enregistrés et les attentes des opérateurs, tant sur le marché intérieur qu'à l'export", décrit Jean-Marie Fabre, avant de poursuivre. “Nous tâchons d'apporter à nos adhérents un éclairage lucide sur le marché de la manière la plus pertinente possible. Chacun peut ensuite se positionner sur ses marchés propres au regard des informations fournies.” Autre pilier du contenu de ces réunions, la transmission de la masse d'informations réglementaires, syndicales, politiques ou économiques à la base d'adhérents. Les techniciens employés de la fédération abordent ainsi les évolutions techniques et réglementaires, rappelant les points-clés et échéances à venir. Ces techniciens ont un rôle charnière auprès des adhérents au quotidien, que ce soit dans le conseil ou dans l'orientation vers le bon interlocuteur ou organisme, pour avancer dans la réalisation technique ou administrative de leurs projets.

Les VI s'engagent dans la liste FDSEA-JA

Pour les VI, les élections à la Chambre d'agriculture de fin janvier occupent une place de choix cette année. Ceux-ci renouvellent en effet leur engagement au sein de la liste FDSEA-JA menée par le président sortant de la Chambre, Philippe Vergnes. Ces réunions sont donc la parfaite occasion pour présenter aux troupes le bilan du mandat écoulé à la Chambre d'agriculture, mais également les motivations qui conduisent à reconduire la participation des VI de l'Aude à cette liste. "Les deux enjeux que nous défendons dans ce programme sont l'accès à l'eau”, précise Jean-Marie Fabre, “et l'accompagnement des agriculteurs dans la capacité d'apporter de la performance sur l'évolution des modes culturaux, tels que la Haute valeur environnementale. Sur ce point, le maintien de zones d'expérimentations et d'innovation par la Chambre d'agriculture est primordial. Cela permet, par exemple, de progresser sur des sujets majeurs comme les cépages résistants.” Après avoir ensuite abordé les dossiers récurrents (évolution de la fiscalité, point sur les aléas climatiques...), les réunions se clôturent dans le dialogue, au cours duquel les adhérents ont tout loisir de s'exprimer. Les constatations et ressentis du terrain, ainsi remontés par la base, fournissent la matière aux débats qui seront menés lors de l'assemblée générale du mois d'avril.

Olivier Bazalge


AudeVignerons indépendants Aude réunions de secteur