RSE : trois lettres qui changent tout

Publié le 26 octobre 2018

Le secteur viticole est très actif sur le thème de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) depuis 2007.

La responsabilité sociétale des entreprises est un sujet dont se préoccupe Coop de France depuis 2006, dès l'émergence du concept, grâce à de nombreux outils et experts. Le point sur cette démarche avec Alix Pavie, responsable RSE et innovation, à Coop de France Occitanie.

La responsabilité sociétale des entreprises peut se définir comme la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable, avec l'intégration des préoccupations sociales, environnementales et économiques. "La RSE, c'est aussi pour nous, redonner du sens aux entreprises. Un engagement autour des valeurs de l'entreprise, c'est une démarche d'amélioration continue, source d'innovation. On ne peut pas dire : je suis ou je ne suis pas RSE, la progression est permanente. Les coopératives portent ces valeurs dans leur ADN, et s'engagent dans cette voie de progrès, s'adaptent au monde qui change, pour fournir des produits toujours de plus grande qualité aux consommateurs et répondre aux demandes sociétales croissantes, de la fourche à la fourchette," précise Alix Pavie. Coop de France Occitanie travaille en collaboration avec l'ICV, l'Afnor, Sud de France, la Préfecture de région, les Chambres d'agriculture, Qualiméditerranée, Aract Occitanie, et la Région Occitanie. "C'est une gouvernance démocratique à la base avec un fort ancrage territorial.  Notre travail est de les aider à retranscrire cet ADN en démarche plus approfondie et aboutie."  Face aux attentes sociétales et réglementaires, la responsable RSE souligne une hausse de demandes de clients toutes filières confondues, avec néanmoins deux principaux secteurs. “Celui des fruits et légumes est très avancé, avec des démarches, structurées et des demandes de développement durable au sens large. Le secteur viticole est très actif et ce depuis 2007. Au sein de Coop de France Occitanie, trois personnes sont dédiées à la RSE, nous sommes des experts 3D (démarche complète RSE 3D) qualifiés Afnor, évaluateurs AFAQ 2600. Nous mettons à disposition des outils adaptés à différents stades de maturité des entreprises. Nous avons 360 coopératives en Occitanie, dont 20 % environ en démarche RSE, tous stades de maturité confondus de la sensibilisation à l'évaluation”, souligne-t-elle.

Parcours progressif et personnalisé

Chaque entreprise a sa propre démarche RSE qui lui ressemble. "Il existe une norme internationale de référence ISO 26000. C'est une norme de recommandation, non certifiable mais évaluable par l'Afnor. Elle permet d'alimenter une réflexion stratégique. Il existe plusieurs niveaux dans ce parcours selon le degré de maturité de l'entreprise : initial, progression, confirmé et exemplaire. Nous essayons de les amener au niveau 4, mais il faut beaucoup de temps, d'effort financier et humain. La démarche s'articule en cinq grandes étapes, un quiz RSE, des réunions d'information, un élan RSE pré diagnostic, sur l'état du niveau de maturité de l'entreprise dans ce parcours (une demi journée sur site, accompagné par un expert). La quatrième étape est un accompagnement personnalisé à la mise en œuvre et au pilotage global d'une politique RSE dans l'entreprise. Formation, diagnostic approfondi, ateliers collectifs et accompagnement individuels, ils s'agit de la démarche complète RSE 3D (destination développement durable). Enfin la cinquième et dernière étape, la valorisation et la communication sur la démarche avec sa reconnaissance et sa labellisation," précise la responsable RSE. Coop de France Occitanie propose à toutes les entreprises un accompagnement spécifique de l'ensemble de la démarche, à savoir l'intégration RSE dans la stratégie jusqu'à la gestion du projet et le plan d'action opérationnel. "Nous comptabilisons une trentaine d'entreprises en 3D en Occitanie. Les régions Aquitaine et Occitanie se démarquent. D'une manière générale, le Sud de la France est leader en France. L'Hérault est le département où les entreprises sont les plus engagées, le Gard est en seconde position." Les entreprises qui choisissent de s'inscrire dans cette démarche RSE ont tout a gagné selon Alix Pavie, "+ 13 % est la performance moyenne supplémentaire induite par la RSE" mais pas seulement. C'est une véritable opportunité pour l'entreprise de se renouveler et d'engager les salariés dans cette nouvelle dynamique pour une meilleure compétitivité, c'est fédérateur." Coop de France Occitanie accompagnent notamment la coopérative de Laudun à Chusclan, Pink Lady, Cofruid'Oc, Castelbarry, le consortium du jambon de Bayonne... Depuis quel-ques mois, Alix Pavie constate une explosion des demandes : “Nous avons eu une dizaine de demandes sur les deux derniers mois, de coopératives, d'entreprises agroalimentaires, ainsi que des start-up, pour un accompagnement long de 6 mois."

Projets

Coop de France Occitanie couvre tous les champs d'accompagnement, et crée de nouveaux outils. "Notre axe principal de travail, pour la fin d'année, est la création d'un d'outil de communication en interne, grand public et institutionnel. Cela comprend une page Facebook, LinkedIn, et une chaîne youtube d'ici un mois, alimenté par des témoignages d'entreprises et de salariés. On veut faire du buzz en région Occitanie ! En juin 2019, nous allons lancer des journées portes ouvertes RSE, avec une sélection de coopératives et d'industries agroalimentaires, afin de mettre en valeur leurs démarches.” Coop de France pilote actuellement avec l'Afnor un groupe de travail international pour établir la norme ISO 26 030 qui sortira début 2019. Suite à l'engouement des entreprises et coopératives autour de la RSE, l'Escaia (Ecole supérieure de la coopération agricole et des industries alimentaires) basée à Montpellier et en lien avec Coop de France Occitanie, lance cette année un parcours RSE pour son master 2 “Manager des entreprises coopératives et  agroalimentaires," accessible en formation initiale et continue.

Laurence Durand

Lég : Le secteur viticole est très actif sur le thème de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) depuis 2007.


Viticulture/oenologieRSE ; viticulture ; responsabilité sociétale des entreprises ; coopération