La MSA du Languedoc s’offre un nouveau bâtiment

Publié le 12 octobre 2018

L’inauguration du nouveau site de Montpellier a eu lieu début octobre.

Il aura fallu trois ans à la MSA du Languedoc pour déménager du site de Chaptal pour l’@7Center à Odysseum, à Montpellier. Pour un coût de 14,3 millions d’euros, elle vient d’emménager dans de nouveaux locaux.

Le 2 octobre, Cédric Saur, président de la MSA du Languedoc avait invité tout un parterre d’élus pour l’inauguration du nouveau bâtiment à l’@7Center de Montpellier. La troisième plus grande caisse du 2e régime de protection sociale de France a en effet déménagé après 40 ans passés place Chaptal. Le nouvel édifice s’étend sur 4 300 m2 répartis sur 4 étages. “Nous avons deux objectifs en venant ici : mieux accueillir nos adhérents, et améliorer les conditions de travail de nos 260 agents. Nous gérons 350 000 à 360 000 dossiers par an, et plus de 1,2 milliard d’euros de prestations ont été versés en 2017. C’est un site identifiable et visible depuis la voie rapide. Le but c’est d’être au service de nos adhérents”, souligne François Daunay, directeur général de la MSA du Languedoc. “C’est un lieu emblématique de ce dynamisme au service des territoires agricoles et du monde urbain”, ajoute Cédric Saur. “Nous avons voulu ce déménagement d’abord pour les salariés. On ne change pas un site de production comme cela tous les jours. C’est aussi un déménagement voulu pour les adhérents. A ce titre, @7Center est un site qui donne une image pleine de dynamisme”, a martelé Cédric Saur.
“Cette inauguration pour la MSA du Languedoc est un événement important, qui confirme la vitalité de notre régime agricole”, a indiqué Thierry Manten, premier vice-président de la CCMSA.
Présent lors de l’inauguration, Jérôme Despey, président de la Chambre d’agriculture a souligné son attachement aux valeurs de la MSA et au régime de protection sociale agricole. “Ici, c’est un lieu de proximité, dans l’accompagnement que vous menez aux côtés des agriculteurs. Toute cette action a un sens. Défendons la proximité que vous menez au quotidien.”
Enfin, Max Levita, représentant Philippe Saurel, maire de Montpellier, a rappelé combien l’agriculture était importante : “C’est un des sept piliers de développement de la Métropole et l’@7Center est le symbole de ce développement de la Métropole.”

Un bâtiment préservant l’environnement

L’étude d’implantation a amené le conseil d’administration de la MSA du Languedoc à choisir le site de l’@7Center, après avis des services immobiliers de l’UCANSS (Union des caisses nationales de sécurité sociale) et autorisation de la Caisse centrale de MSA. Depuis fin mars, la MSA est donc implantée dans le bâtiment @xiion qu’elle partage avec AG2R la Mondiale. Ce bâtiment répond aux normes techniques RT 2012 (réglementation thermique) et BBC (amélioration de l’usage de l’énergie dans les habitations). En optant pour des matériaux contribuant à la préservation environnementale, et en concevant des espaces pour favoriser les conditions de travail des salariés, la MSA s’engage dans une démarche de responsabilité sociale de l’entreprise. Dès le lancement du projet, les salariés ont été associés à l’aménagement des futurs espaces. Des groupes de travail ont été formés pour concevoir des espaces fonctionnels. Le conseil d’administration a accédé à la demande du personnel qui a pu choisir le mobilier et l’aménagement intérieur du bâtiment. L’espace d’accueil a été optimisé pour assurer la confidentialité. L’objectif était aussi d’améliorer les conditions de travail sur le nouveau site. “L’agencement des bureaux a été conçu pour avoir des bureaux ouverts. Nous avons constaté qu’il manquait des espaces collaboratifs, des zones de détente, des salles d’isolement et de confidentialité ont été créés. Le mobilier neuf a été choisi pour être ergonomique, le personnel peut même se tenir debout pour travailler, l’éclairage collectif a aussi fait l’objet d’une attention particulière,” détaille François Daunay. Le mois prochain un restaurant d’entreprise ouvrira ses portes. Il ne s’agit donc pas uniquement d’un projet de déménagement, mais il consiste aussi à répondre aux objectifs d’entreprise, pour une meil-leure collaboration en interne.
Quant aux premiers retours, “cela se passe plutôt bien. Il n’y a pas vraiment de difficultés majeures, les espaces conviviaux sont vraiment appréciés”, note encore François Daunay. n

Anne-Solveig Aschehoug

 

 

HéraultMSA ; Languedoc ; Montpellier