25 ans de balades et de primeur

Publié le 23 novembre 2018

L'équipe organisatrice de cette 25e Balade du primeur, à Nîmes : Michel Hermet, Pierre Pappalardo, le président Alain David, Jean-François Assemat et Jean-Louis-Boyer.

Quinze caves, domaines et châteaux sont prêts à recevoir les amateurs du Côtes du Rhône primeur rive droite. Samedi 17 et dimanche 18 novembre, les vignerons de l'association organisent, pour la 25e année, un week-end de dégustation. Réunis dans leur QG du Wine bar Le Cheval blanc à Nîmes, les membres du collectif ont présenté ce primeur 2018 et les festivités attendues.

Le fait est suffisamment rare pour être souligné. Peu d'opérations de communication de ce type tiennent dans la durée, d'après le président de l'Association Côtes du Rhône rive droite, Alain David, “même si elle existait depuis plus longtemps, sous une autre forme”, a-t-il précisé le 6 novembre. Comme le veut la tradition en France, le 3e jeudi de novembre est le temps des primeurs. Aussi, dès jeudi, les hostilités ont débuté aux Halles de Nîmes en matinée, avant une soirée d'anniversaire à Bagnols-sur-Cèze. Malgré la perspective des menaces de blocages des mécontents de l'augmentation du prix des carburants ce samedi 17, Alain David l'assure, pour lui, “la guerre des bouchons n'aura pas lieu, si ce n’est dans les verres”.

Des vins “heureux” et pas trop jeunes

Si juin a été pluvieux, “le suivi des vignes a été bon, malgré tout”, estime l'œnologue et secrétaire de l'association, Serge Pappalardo, qui salue “une récolte satisfaisante et d'excellentes conditions de vendanges”. Malgré une année à mildiou, “quand le raisin est beau, nous ne pouvons pas rater nos vins !”. Des vins, considérés comme de “bons produits de mise en appel pour la dégustation, souples, dotés d'une couleur pas intense, mais belle”, résume-t-il. En raison des sols plutôt caillouteux en Côtes du Rhône, l'humidité a moins touché les vignes qu'ailleurs, et les pluies sont tombées “au moment idéal” a ajouté Michel Hermet, le patron des lieux, également sommelier et viticulteur. Ces bonnes conditions météorologiques ont conféré des “couleurs soutenues, pas fluettes, pour des vins concentrés aux tanins ronds”. Michel Hermet va même jusqu'à évoquer des “vins heureux” ! Déjà ouverts, ils surprennent le sommelier, “par rapport au millésime”, car “pas trop jeunes”. Ils sont à apprécier dès maintenant, car dépourvus de l'acidité habituelle. Michel Hermet, lui, préfère les déguster davantage au mois de décembre. Libre à chacun de se frotter aux primeurs selon la date. Si certaines cuvées ont été mises en bouteilles il y a à peine dix jours, d'autres ne l'avaient été que 48 h auparavant.

Les primeurs, produits d'appel pour les vins

A la cave des Grands vins de Pazac, Jean-Louis Boyer a confirmé que le vin était prêt, mais n'a été mis en bouteille que ce jeudi. Issu d'un assemblage de syrah (50 %), grenache (30 %) et d'un peu de carignan (avec macération carbonique du raisin entier), le vin de la seule coopérative membre de l'association, à 14 degrés, s'annonce “léger, fruité et facile à boire”. Au Domaine Castel Oualou, Jean-François Assemat y ajoute un peu de roussanne, pour apporter aux vins une note de fraîcheur. “Nous avons des rouges dont nous attendons la maturité, aux tanins ronds et souples.” Le président Alain David, lui, évoque “un petit goût acidulé et de la fraîcheur”, dans son primeur (50 % grenache, 30 % syrah, et 20 % cinsault).

Lors du week-end, le Domaine Castel Oualou accueillera 300 à 400 places assises autour d'un buffet maison. Aux Vignobles David, le président de l'association a convié un food-truck.

Si les ventes des primeurs ne représentent que 3 à 4 % à la cave de Pazac, voire 1 % chez Castel Oualou, l'événement des deux jours reste un “déclencheur”, selon Jean-François Assemat. “Les gens viennent de plus en plus pour les vins, pas que pour les primeurs”, renchérit Jean-Louis Boyer. Si le week-end de lancement couvre “15 à 20?% des ventes”, estime Jean-François Assemat, elles s'étirent sur une semaine.

Philippe Douteau


Toutes les infos et les contacts des caves sont à retrouver sur www.labaladeduprimeur.com


GardCôtes du Rhône Primeur Balade du primeur vin